Luxembourg Official Top150

6.6%

inflation forecast for 2022 and 5.3% for 2023

5367.849bn€

net assets under management in Luxembourg funds in May 2022

20.1%

increase in interest margin of credit institutions in the first quarter of 2022 compared to the same period in 2021

+ 3.4%

domestic employment over a year

All the news that’s fit to browse - October 2022

MUDAM: La citadelle contemporaine

Luxembourg s’impose comme une place renommée pour l’art contemporain. 
Le MUDAM, le musée d’art moderne Grand-Duc Jean, offre un espace de rencontres unique en son genre, depuis 2006.

De Vauban à Ieoh Ming Pei

Voulu et créé par le Grand-Duché pour les 25 ans de règne du Grand-Duc Jean, construit sur l’ancienne citadelle de Vauban, le MUDAM se dresse entre la vieille ville et le Kirchberg. Controversé un temps – comme c’est souvent le cas pour des projets de cette envergure – le MUDAM Grand-Duc Jean est aujourd’hui unanimement apprécié. Dessiné par Ieoh Ming Pei à qui l’on doit notamment la pyramide du Louvres à Paris, le bâtiment reprend les formes du fort Thüngen à l’emplacement duquel il est construit. Mais à l’inverse du bâtiment original, le MUDAM n’est pas une forteresse imprenable ! Il s’impose au contraire comme un lieu de rencontre entre l’art moderne et une mosaïque de publics. Ainsi, les enfants participent au programme « mudamini », les adolescents aux « Art Freak Sessions » et les adultes aux rencontres des Mudamis.

Modernité à 100 %

Tout dans le MUDAM respire la modernité. Ses collections, son architecture, mais aussi le mobilier ou le café où les visiteurs se délassent entre deux expositions. Loin de se considérer comme le temple de l’élitisme, le musée accueille d’ailleurs dans ses murs les œuvres de designers issus des mondes de la mode, du graphisme ou de la décoration. Il suffit de rester quelques minutes près de l’entrée pour admirer la palette des motivations qui attirent les visiteurs au Musée : simple curiosité, soif de culture, initiation à l’art contemporain par un ami, quête d’inspiration… Les plus assidus ne peuvent pas s’empêcher d’y revenir chaque semaine pour préserver leur équilibre émotionnel.

L’effet Pompidou

Avec l’ouverture récente du Centre Pompidou à Metz, certains s’interrogent sur l’impact que cela aura sur le succès du MUDAM. La réalité montre que les deux sites sont complémentaires plutôt que concurrents. Ils parviennent, chacun à leur manière à attirer une population souvent peu sensibilisée à l’art moderne, tout en évitant aux amateurs des déplacements lointains. La Philharmonie avait réussi la même performance dans l’univers de la musique. Le rayonnement du musée messin ne peut être que positif pour le MUDAM et le Luxembourg, dont l’offre touristique ne cesse de s’enrichir pour satisfaire un nombre croissant de visiteurs.